Le bilan après 2017

L’année 2017 s’est révélée différente des précédentes pour ce blog. On peut en tirer quelques leçons, tout en restant modeste pour une audience qui reste minuscule.

Fréquentation

La fréquentation s’est largement accrue par rapport aux années précédentes (sept semaines seulement en 2014) :

Année                          2014            2015          2016          2017

Visiteurs                                            647          1452          3536

Pages vues                                       1601         2692          5128

On atteint ainsi 10 visiteurs par jour à peu près. Pour autant, le nombre de pages vues par visiteur s’est encore réduit (de 1,6 à 1,3 page par visite). C’est surtout depuis le mois de mai que la fréquentation atteint ce niveau. Ce qui est frappant, c’est que des articles anciens sont les plus demandés : leurs référencements trouvées sur internet ramènent sur le blog des visiteurs de manière accrue sur le long terme. Certains articles récents sont peu consultés. Ainsi le blog vit désormais indépendamment de la parution de nouveaux articles.

Articles les plus lus

Les deux articles les plus lus sont des textes repris d’autres sites ! Il s’agit du texte d’un auteur anonyme « Ne dites pas ‘j’aide ma femme’, mais dites… », vu 517 fois en 10 mois et du texte de Elizabeth Pickett « Comment être un allié (masculin) du féminisme », vu 255 fois cette année et 740 fois en trois années pleines.

L’article original « Face au féminisme radical, quatre positions-type chez les hommes (Léo Thiers-Vidal) » a été vu 436 fois en 11 mois, dont 224 fois en février 2017, mois de sa parution.

Bien sûr, la fréquentation de la page d’accueil, qui affiche le dernier article paru, n’est pas comptée dans ces statistiques.

Les pages thématiques (qui regroupent plusieurs articles anciens, et des articles plus récents devraient y être intégrés !) ont aussi un certain succès de lecture. C’est la page « Taches ménagères » qui est la plus regardée en 2017 (274 vues), alors que les pages « De la virilité » et « le rôle du père » restent aussi consultées (179 fois chacune contre 92 et 146 fois en 2016).

Certains articles ne connaissent que moins de 10 lecteurs. Un article qui me paraissait important et au contenu instructif n’a rencontré qu’un intérêt confidentiel : « En Australie, les étudiants harcelés : mais où sont les agresseurs hommes ? » de aout 2017, n’a connu que 16 visiteurs. Par rapport à l’information superficielle donnée dans les médias, j’avais fait un effort de lecture de l’étude originale et de commentaires analytiques. Il s’agit d’une large enquête parmi les étudiants, donc fort représentative par son nombre de répondants, et qui donne des chiffres très précis sur divers types de violences (dont le harcèlement), tant pour les femmes que les hommes, tant les homos que les trans et les hétéros, etc. L’article « Sur la souffrance des hommes » et l’article « Une leçon de genre qui nous viendrait d’Afghanistan ? (Les clandestines de Kaboul) » ainsi que plusieurs articles sur l’affaire Jacqueline Sauvage sont encore régulièrement lus.

Pays des visiteurs

C’est le changement majeur de l’année 2017 : un important contingent de lecteurs provient soudainement des États-Unis. Ceci ne me parait pas croyable, et cela fait supposer que c’est l’effet d’un réseau social (lequel ?) dont le flux provient des USA mais dont les provenances sont dispersées, ce qui a donné un changement sensible :

Année             2016          2017

France            1996          2852

Etats-Unis          83          1357

Belgique           155           210

Canada             112            165

Divers

Signalons enfin que le blog n’enregistre que 35 abonnés, dont 12 de cette année (et sans doute quelques obsolètes des premiers mois d’existence du blog). Il reçoit également un nombre très faible de commentaires.

En conclusion, une audience en progrès mais qui reste très faible. J’ai en projet pour cette année de mettre de l’ordre dans les pages thématiques (rajout des articles récents) et de produire un texte plus développé (en chapitres). Un texte qui soit représentatif des nombreuses lectures de livres et articles sur le féminisme, et des réflexions que j’en ai tirées. Et de réduire ensuite l’activité de ce blog, en fin d’année.

Cet article a été publié dans Féminisme, patriarcat. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le bilan après 2017

  1. aquelquespasdela dit :

    Bonjour ! Je fais le même constat : maintenir l’activité d’un blog prend du temps. Un petit noyau dur d’enthousiastes restent fidèles, mais parfois, le « retour sur investissement » paraît décevant.

    Quoi que vous décidiez à la fin, merci pour vos articles ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.